J-34 : en 2005/2006 L’apogée de Carnages, Ed Wood, Méliès et Femme à barbe

En 2005-2006, l’asso Carnages vit sa période la plus intense. C’est le sommet de notre aventure. Khalumero lance le tournage épique de son très ambitieux “On a violé la femme à barbe”, hommage vibrant au cinéma de Ed Wood, au cinéma noir et blanc, aux effets spéciaux de Mélies. Le tournage commence sur les chapeaux de roue, l’équipe tourne beaucoup, les premières images sont sublimes. Les décors, les costumes, les accessoires, la mise en scène de Khalu, tout est sublime. La créativité du Groupe ne semble plus connaître de limite. Le tournage (et Carnages aussi) connaîtra son plus grand moment, lors du tournage sur deux jours de la séquence du marais.

Mais le tournage est trop long, il traîne sur toute une année, se répète, et la deuxième partie fatiguera toute l’équipe. Le montage, très complexe, bourré d’effets spéciaux, prend du temps, beaucoup de temps. Le groupe commence alors à se démotiver et le dernier jour de tournage est carrément éprouvant.

Coup du sort terrible, le disque dur qui stockait le film crame et la version originale du film disparaît à tout jamais.

Il ne reste donc plus que cette version en deux partie, destinée au web et au festivals à l’époque. Un jour, peut-être, ressortira la version longue de ce film mythique, maudit, culte. Un film étrange, halluciné. Le chef d’oeuvre surréaliste de Khalu. Un film qui nous aura pris une énergie folle, et que nous sommes très fiers de vous présenter aujourd’hui :