J-34 : en 2005/2006 L’apogée de Carnages, Ed Wood, Méliès et Femme à barbe

En 2005-2006, l’asso Carnages vit sa période la plus intense. C’est le sommet de notre aventure. Khalumero lance le tournage épique de son très ambitieux “On a violé la femme à barbe”, hommage vibrant au cinéma de Ed Wood, au cinéma noir et blanc, aux effets spéciaux de Mélies. Le tournage commence sur les chapeaux […]

Read More

J-36 : Deux courts darks

Le temps file mes amis. ll fuse. Il s’échappe comme l’oiseau sauvage échappe au chasseur bourré. C’est vrai pour le temps qu’il nous reste jusqu’à la fin de l’année : je ne compte plus le nombre de trucs à faire dans ma todolist. Ca m’effraie, j’en sue la nuit. Bref! Revenons à 2004-2005, période faste et tumultueuse, où entre deux […]

Read More

J-41 : En 2004, Carnages vire au Rose

Attention objet de culte. En 2004, après une soirée arrosée, l’équipe se lance dans la réalisation d’un épisode de mini série sans lendemain. Sauf que dans les délires éthyliques, toutes les idées deviennent géniales. “Et si on refaisait 24 heures chrono, sur une heure, façon sitcom pour ado débile…. chaque épisode durerait une minutes, il […]

Read More

J-43 : en 2003 Carnages vire au glauque

2003. Après plusieurs projets ratés, notamment une version de la “Guerre des Mondes” inspirée du canular d’Orson Welles, l’équipe Carnages se ressert à Paris. Un petit groupe d’irréductibles continue à entretenir la faible flamme Carnassière dans un double appartement d’étudiants du Blanc Mesnil. Banlieusards, étudiants fauchés, accumulant les petits jobs les membres de l’équipe finissent tant […]

Read More

J-45 : Monsieur ToutLeMonde

#Carnages 2015 : J-45 Continuons donc notre petit trip nostalgique sur l’Histoire de Carnages. 2002 : l’association vit un de ses moments charnières. Après deux années à vivre les uns sur les autres (joies de la vie étudiante) dans la campagne profonde de la Haute-Loire, les membres sont éparpillés façon puzzle à Paris, Clermont, Saint-Etienne, […]

Read More